Gustav Mahler La Cinquième Symphonie

Elle commence avec sa célèbre sonnerie de trompette, sur un rythme qui rappelle La Cinquième de Beethoven : à n’en pas douter, la Cinquième Symphonie de Malher est l’une de ses œuvres les plus tragiques.
Elle s’ouvre avec une longue et grandiose marche funèbre. Mais les élans orchestraux reprennent rapidement le dessus et ramènent avec eux une énergie nouvelle. C’est Mort à Venise de Luchino Visconti qui a offert à cette œuvre toute sa célébrité. Une symphonie sublime qui s’écoute les yeux fermés. Les 95 musiciens de l’ONDIF sont dirigés pour ce programme par leur talentueux chef principal, Enrique Mazzola.

Un spectacle à voir en famille dès 10 ans.

 

Programme
LA CINQUIÈME 
• Jean-Sebastien Bach
Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ (3’) 
• Gustav Mahler 
Symphonie n° 5 en ut dièse mineur (80’)
   
La presse en parle

Directeur musical de l’Orchestre national d’Île-de-France, Enrique Mazzola insuffle aux musiciens et au public son généreux enthousiasme. La Croix

Production et soutiens

Production Orchestre national d’Île-de-France Soutien Conseil Régional d’Ile-de-France, Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Ile-de-France.

En savoir +
Pour en savoir plus sur Enrique Mazzola > cliquez ici
Pour en savoir plous sur l'Orchestre national d'Île-de-France > cliquez ici
 
  
Imprimer cette page

Photos : Eric Laforgue
Eric Garault