Le pianiste Lucas Debargue, soliste invité de l’ONDIF pour ce concert, a un itinéraire musical étonnant. À 11 ans, il entame des études de piano au conservatoire de Compiègne. À 15 ans, il les interrompt pour rejoindre un groupe de rock. Puis, de 17 à 20 ans, cesse totalement de jouer pour suivre des cours d’arts et de littérature. Il renoue avec le piano un soir de fête de la musique, en 2010. Peu après, sa rencontre avec la célèbre professeure russe Rena Cherechevskaïa sera déterminante. Croyant en lui, elle le prépare aux grands concours internationaux. En 2015, il enflamme le prestigieux Concours Tchaïkovski et remporte le Prix de la Critique. Il y est décrit comme celui « dont le don incroyable, la vision artistique et la liberté ont impressionné le public ». Le Concerto de Ravel est idéal pour son jeu agile et coloré, sa personnalité atypique et surprenante. Le programme est complété par deux grandes œuvres romantiques : l’ouverture composée par Beethoven pour le Coriolan de Goethe et Une vie de héros de Strauss, gigantesque fresque symphonique teintée de sublimes élans wagnériens.

 

La presse en parle

Montrer que la musique « classique » est aussi de la musique populaire (Enrique Mazzola) – En Île-de-France, les habitués de l’ONDIF n’ont plus aucun doute là-dessus. Télérama 

L’énergie vibrante du directeur musical Enrique Mazzola et l’engagement contagieux des musiciens se sont communiqués à une salle non seulement pleine mais enthousiaste et conquise. Le Figaro

À propos du pianiste Lucas Debargue, lors du Concours Tchaïkovski de Moscou :

Il n’y a pas eu de pianiste étranger à provoquer un tel émoi depuis l’arrivée de Glenn Gould à Moscou ou depuis la victoire de Van Cliburn. The Huffington Post

Le jeune Français confirme son talent avec un deuxième album fascinant et soigneusement construit. Télérama

Distribution

Direction Eugene Tzigane
Piano
Lucas Debargue

Production
Production Orchestre national d’Île-de-France
Soutien Conseil Régional d’Île-de-France, DRAC Île-de-France
En savoir +
Pour en savoir plus sur l'Orchestre national d'Île-de-France > cliquez ici
Imprimer cette page