Fatoumata Diawara est une artiste complète à la vie rocambolesque. Très jeune, elle se fait remarquer en exécutant la danse de ses ancêtres du Mali occidental. Elle devra ensuite fuir le joug des traditions pour devenir comédienne dans la troupe du Royal de Luxe. Au cinéma, elle joue notamment dans Timbuktu dont elle compose le titre phare. Son album Fatou est salué par la critique. Elle y affirme son style : un folk sensuel qui navigue entre tradition wassoulou et jazz-funk.

Sa personnalité et sa voix en font une artiste très sollicitée pour des collaborations aussi prestigieuses que variées : avec Dee Dee Bridgewater, Herbie Hancock, Damon Albarn, Hindi Zahra, et tout récemment Mathieu Chedid pour le dernier album de M. Sur scène, sa générosité est contagieuse. Laissez-vous séduire !

 

La presse en parle

Sa mixture délicate incorpore des éléments de blues et de jazz, alliée à des textes qui racontent la condition féminine sans colère ni hargne. Le Figaroscope

La malienne Fatoumata Diawara, vient de publier un disque touché par la grâce. Libération

Un folk sans frontières, ballades funky sans œillères, dont la profondeur a la douceur consolatrice d’une caresse. Les Inrockuptibles

Grande, élégante et dotée d’une panoplie de timbres et de registres impressionnants, Fatoumata Diawara mêle jazz et funk, blues wassoulou du Mali et pop londonienne, picking hypnotique et textes engagés. L’Express

Fatoumata Diawara aurait pu se contenter d’être belle et de se taire. Mais l’actrice, chanteuse et auteure compositrice malienne exprime pleinement, en son album Fatou, la conscience qui a mûri en elle au cours de maints voyages à travers le monde. L’Humanité

Production
Un concert de Nueva Onda.
En savoir +
Pour en savoir plus sur Fatoumata Diawara > cliquez ici
Pour en savoir plus sur Nueva Onda Production > cliquez ici
Imprimer cette page

© Francesco Orlandini et Mike Kraus