De Luc & Jean-Pierre Dardenne

Belgique, France • Durée : 1h24

Nous suivons le destin d’Ahmed, un jeune belge âgé de 13 ans, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie. Ahmed découvre la vie, ses bonheurs, mais aussi une part plus sombre. Il ne joue plus aux jeux-vidéos et a enlevé tous les posters de sa chambre. Séduit par le discours d’un imam qu’il voit comme un guide, ce bon élève, discret et doux, rejette violemment sa professeure, sa mère, les filles… Ce qui va le mener tout droit dans un centre spécialisé pour jeunes délinquants. 

C’est la huitième fois que les deux cinéastes sont nominés dans la compétition cannoise. Habitués des marches, ils ont déjà été récompensés par deux Palmes d’Or pour Rosetta (1999) et L’enfant (2005). À travers leur cinéma réaliste et sensible, ils ne souhaitent pas présenter un film sur la radicalisation mais raconter l’histoire d’un enfant.  

 

Avec
 Idir Ben Addi, Olivier Bonnaud…


Imprimer cette page