L'Argument

Jeanne, dix-sept ans, vit avec son père, Gilles, cadre dynamique obsédé par la réussite, et sa mère, Isabelle, femme au foyer dépressive. En quête d’une alternative à l’avenir que ses parents ont tracé pour elle, Jeanne fait le choix radical de devenir mère et se sert de Justin, un camarade de classe sentimental, pour tomber enceinte. Jeanne ou l’être étrange élevé parmi nous est le récit croisé des membres de cette famille ordinaire dont les certitudes basculent.
Une histoire imaginée par Gaëtan Gauvain après sa rencontre bien réelle avec une adolescente qui attendait un enfant.

Avec Marine Benech, Nathan Chouchana, Apolline Martinelli Alvarez, Sébastien Portier

Dès 13 ans
Durée 1h05

Distribution

Compagnie Et rien d’autre
Écriture et mise en scène Gaëtan Gauvain
Conseil dramaturgique Saskia Waledisch, Anne Astolfe
Lumière Laurent Labarrère
Vidéo Colin Bernard
Création son Anne Astolfe
Arrangements son Paul Menage
Avec Marine Benech, Nathan Chouchana, Apolline Martinelli Alvarez, Sébastien Portier

Éléments téléchargeables

Production et Soutiens

Production déléguée Théâtre Romain Rolland – Scène conventionnée
Production Cie Et rien d’autre
Coproduction Ville de Champigny-sur-Marne Soutiens Conseil départemental du Val-de-Marne, Spedidam, Espace Sorano – Vincennes, Le Hublot – Colombes, Cie Le Laabo. Ce texte est lauréat de l’aide à l’écriture de l’Association Beaumarchais-SACD et de l’Aide à la création de textes dramatiques ARTCENA.
Remerciements Lucie Rota

Note d'intention de Gaëtan Gauvain

Jeanne ou l'être étrange élevé parmi nous - Gaëtan Gauvain - TRR Villejuif

Le spectacle nous questionne sur l’écoute accordée aux jeunes dans notre société mais également sur la notion de choix radical, d’erreur. Comme chez la romancière américaine Carson McCullers, c’est la solitude, à la fois chance et souffrance, qui pousse Jeanne à chercher un sens.
Mais quand le sens est trouvé, peut-on être certain de la vérité ? Peut-on être certain contre les autres ? Quel chemin nous amène à douter alors que nous sommes dans l’erreur ? L’erreur est-elle une fin en soi ou la cause de conséquences positives ?

Ce sont les questions que nous soulevons, sans écarter celle du libre arbitre des personnages.
Jeanne raconte son histoire directement au public. Néanmoins, elle imagine la présence de ses parents, qui peuvent l’aider à narrer et parfois la contredisent. Dit-elle la vérité ou déforme-t-elle ses souvenirs pour justifier ses actes ? C’est pourtant elle qui maîtrise le récit, qu’elle délivre avec sa propre subjectivité. C’est son anamnèse. L’idée est de donner à voir un point de vue ambiguë en quête de certitude. Le spectateur est donc poussé lui-même à faire un choix : doit-il ressentir de l’empathie ? Doit-il condamner ou comprendre ? Le désintérêt de Jeanne pour le monde professionnel et la réponse qu’elle y apporte amènera chacun à s’interroger sur ses propres aspirations.
Gaëtan Gauvain

©Cécile Salmon

L'Écriture

L’envie d’écrire est une envie de partage. Imaginé pour une équipe précise, affiné à force d’échanges et d’improvisations, le texte joue sur les contrastes entre la narration et le dialogue. L’entrecroisement des discours permet la superposition des espaces et l’enchevêtrement des temps. Il évoque aussi l’impossibilité de communiquer des protagonistes. Comme le fil de la pensée, le récit de Jeanne est ici et ailleurs, progresse par petite touche, remonte le fil de l’histoire en s’attardant sur les détails symboliques. Elle est là pour faire le point. Pour comprendre.
La dramaturgie repose sur des jeux de miroir et de bascule : l’activité du père s’oppose à la passivité de la mère, la radicalité de Jeanne à la curiosité de Justin. Mais par son acte, Jeanne rebat les cartes pour le meilleur et pour le pire. L’avenir de chacun se voit modifié. Et qui est pris qui croyait prendre.

Calendrier 2022/2023

♦ DU 7 AU 29 JUILLET 2022
15h15
(relâches 12, 19 et 26)
11 • Avignon – salle 2
04 84 51 22 90 (numéro réservé aux professionnels)
11 Bd Raspail – 84000 Avignon

♦ 17 MARS 2023
La Courée, Collégien (77)