Conception Julie Berès

Peut-on envisager la nature autrement que comme un amas de choses vides et inertes, un réservoir de ressources à piller jusqu’à plus soif ?

Loin d’un catastrophisme qui inhibe la pensée, Julie Berès imagine une fable théâtrale qui ouvre une brèche inattendue et optimiste dans l’inquiétude ambiante. Nourri de déclarations de scientifiques, philosophes ou journalistes, et d’après un conte inédit de Joël Jouanneau, Soleil blanc nous interroge sur la relation qu’entretient l’Homme à la nature, et place l’enfant et son éducation au centre du questionnement. L’histoire d’un enfant sauvage, qui a grandi parmi les loups sur une île, fait écho aux paroles d’enfants d’aujourd’hui qui fourmillent d’idées pour demain. Soleil blanc suit le chemin d’étonnement ouvert par les plus jeunes pour déplacer notre regard, inciter à la réflexion et fertiliser le devenir de la planète.

Après On n’est pas seul dans sa peau, Sous les visages et Notre besoin de consolation, cette pièce est la quatrième création de Julie Berès accueillie au Théâtre Romain Rolland. Fantasmagorie pour petits et grands, elle  prend la forme d'un voyage de sensations et de questionnements. 

Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue du spectacle jeudi 18 octobre.

Un spectacle à voir en famille dès 10 ans.

À noter :
ce spectacle est complet le jeudi 18 et le vendredi 19 octobre.

 

La presse en parle

Avec une distribution haut de gamme et une scénographie étourdissante, cette version de la pièce d’Ibsen est un vrai choc théâtral.
Scène Web À propos de Petit Eyolf, précédent spectacle de la compagnie

Et si on parlait environnement ?
Rendez-vous pour découvrir et partager des pratiques écoresponsables avec des associations villejuifoises. Vendredi 19 octobre de 19h à 20h15, hall et bar de la scène Églantine.
  
Distribution

Compagnie Les Cambrioleurs

Conception, mise en scène Julie Berès
Avec Kyrie Kristmanson, Laurent Cazanave, Valentine Alaqui, Mia Delmaë, Mélanie Couillaud


Collaboration artistique Constance Larrieu
Dramaturgie Pierre Chevallier
Documentaire Julie Berès, Christian Archambeau, Jonathan Michel
Fable d’après un conte inédit de Joël Jouanneau, L’Île interdite
Oratorio composé avec l’aide de Kevin Keiss
Son, musique David Bichindaritz & Kyrie Kristmanson
Lumière Christian Dubet
Vidéo Christian Archambeau, Jonathan Michel
Scénographie Julien Peissel
Construction du décor Atelier du Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique
Costumes
Marie-Cécile Viault
Confection des costumes Atelier du Théâtre des Célestins
Régie générale Marco Benigno, Sylvain Ricci
Administration Béatrice Catry, Annabel Decoust

Production et soutiens

Production déléguée Théâtre des Célestins - Lyon

Coproduction et résidences Théâtre de la Ville - Paris / Théâtre des Célestins - Lyon / Théâtre Romain Rolland - Villejuif / Théâtre de Chelles / Le Grand R, Scène nationale Roche-sur-Yon / Scènes du Golfe, Théâtres Arradon - Vannes / Comédie de Saint-Etienne, Centre dramatique national / Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique / Pont des Arts - Cesson-Sévigné / Compagnie Les Cambrioleurs

Avec le soutien du Conseil départemental du Finistère, Fonds de dotation du Quartz (Brest)

Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

La Compagnie Les Cambrioleurs est conventionnée par le Ministère de la Culture / Drac Bretagne, par la région Bretagne et par la Ville de Brest. Elle bénéficie du soutien du Ministère de la Culture dans le cadre du dispositif national d’aide à l’indépendance artistique. Elle est accompagnée par deploY, programme international de Spectacle vivant en Bretagne.

En savoir +
Pour en savoir plus sur Julie Berès et la compagnie Les Cambrioleurs > cliquez ici
Pour en savoir plus sur le Jeune Théâtre National > cliquez ici
   
Imprimer cette page

Photos : Axelle de Russé