Dès 5 ans

Mamie Ronce vit avec Moquette, son basset qui déteste les enfants. Chaque matin, elle regarde son feuilleton Une rose sur le mur puis s’en va faucher le fond de son jardin. Envoyé prendre un bol d’air chez sa mamie, Léopold doit débroussailler les fourrés grouillants de ronces. Il entend ricaner... Où trouver du réconfort quand sa grand-mère file les chocottes et sert de la soupe aux orties au dîner ?

Dans cette pièce malicieuse aux dialogues férocement drôles, deux comédiennes interprètent les voix des personnages et animent à vue des silhouettes projetées sur deux écrans. Un musicien bruiteur les accompagne. On a, tout à la fois, l’impression de feuilleter un splendide album jeunesse et de plonger dans un studio de doublage de cinéma.

Un spectacle pour enfant, dès 6 ans.

 

La presse en parle

Avec des moyens très ordinaires, une réalisation fabuleuse qui crée tout sous les yeux du public, métamorphose le bricolage en poésie visuelle et sonore. Un fort moment de rire et de poésie. Rue du théâtre

Avec ses illustrations sépia, ses effets d’aquarelle ou d’encre de chine, et ses petits éclats de couleurs vives çà et là, on a l’impression de feuilleter un merveilleux album jeunesse, et l’interprétation des marionnettistes en fait un spectacle drôlement vivant. Le Soir

Point de secret de fabrication ici, le spectateur assiste en « live » à la représentation et découvre l’envers du théâtre d’ombres sans pour autant perdre une épine de ce conte cruel et piquant. La Libre Belgique

Distribution

Idée originale, fabrication Théodora Ramaekers
Mise en scène
Manah Depauw
Musique, bruitages
Jean-Luc Millot
Avec
Virginie Gardin, Théodora Ramaekers

Représentations à destination des scolaires
Représentations à destination des scolaires du 3 au 6 avril.
Production
Production Moquette Production
Coproduction Centre Culturel du Brabant Wallon
Soutien La Roseraie, Boïte à Clous, Centre Culturel de Schaerbeek, La Fabrique de Théâtre, Centre de la Marionnette de la Fédération de Wallonie-Bruxelles
En savoir +
Pour en savoir plus sur le spectacle > cliquez ici
Imprimer cette page

© Alexander Meeus