France • Raymon Depardon 
Durée : 1h30

Projection proposée dans le cadre de la Semaine d’information en santé mentale, organisée par la Ville de Villejuif du 12 au 25 mars 2018.

Raymond Depardon a déjà consacré deux documentaires à l’institution psychiatrique. Il a aussi signé deux films consacrés à la justice. Sa nouvelle oeuvre,12 jours, fusionne ces deux obsessions, la justice et la folie. Elle enregistre d’un côté la parole d’hommes et de femmes « malades », de l’autre celle des juges qui doivent décider d’une éventuelle remise en liberté. Le film expose leur dialogue sur le sens de la vie et du mot liberté.
12 jours, c’est le temps nécessaire pour que l’institution judiciaire décide si la détention d’un malade mental hospitalisé sans son consentement est justifiée ou non.

Film suivi d'un débat avec le public co-animé par Mme Nathalie CHABIN, coordinatrice du service de communication de l’Hôpital Paul Guiraud, et Mme DUHEM, Présidente déléguée de l’association UNFAM 94.

 

Presse

Grand film sur l'enfermement, la relativité de la folie et les limites de la justice, 12 jours ne s'oublie pas de sitôt après avoir été vu. Un documentaire d'utilité publique. Marianne

Du cinéma pur, majestueux comme du Kubrick, un moment de désolation mélancolique gonflé par un sens fulgurant du cadre. Captation clinique, réflexion morale, litanie des fous… il y a tout ça dans 12 jours. Mais transcendé par un regard d’une douceur et d’une bienveillance sidérantes. Au delà de son sujet passionnant, c’est l’un des plus beaux films de l’année. Première

Imprimer cette page